Philippe Meirieu

...une démocratie est une société où nul n’est assujetti à occuper une place décidée par d’autres, (...). Où chacun est convié, non pas à « être orienté », mais bien à « s’orienter ». (...) « S’orienter », pourtant, n’est pas chose facile. Ecartons tout de suite une fâcheuse illusion : il ne suffit pas de « se connaître » pour s’orienter. Article du cafépédagogique de novembre 2014